Bulletin trimestriel ML AWANS

EDITO 

J’espère que vous tous et vos proches, allez bien et que vous avez été épargnés par le coronavirus. Cette période est exceptionnelle et personne n’aurait pu imaginer il y a quelques mois, que nous vivrions de tels moments. Un tel événement exige que l’humanité cherche à présent à comprendre comment cela a pu se produire et les changements de cap à opérer afin d’assurer la meilleure vie possible à nos enfants.

Il y aura un avant covid et un après covid. L’Homme est devenu un problème pour notre planète, nous l’avons polluée et surpeuplée, notre seule préoccupation a été le développement économique et ce, sans tenir compte du prix environnemental et social de ce développement.

Ainsi par exemple, au cours des dernières décennies, les progrès en matière de transport ont été prodigieux, la terre est devenue un grand village dans lequel chaque point du globe peut être atteint en moins d’une journée. Afin de permettre de recourir à une main d’œuvre meilleure marché et de permettre d’accroître ainsi les profits de quelques-uns, nos sociétés ont accepté que soient délocalisées les productions de biens stratégiques.

L’Europe fixe des normes à respecter par nos producteurs, notamment dans le domaine de l’alimentation, mais nous acceptons d’importer les mêmes produits de pays tiers (Brésil, Chine, …), sans aucune garantie du respect des normes concernées. Il en va de même au niveau des mesures de protection des travailleurs, en regard des quelles nous préférons fermer les yeux sur les conditions de travail dans les pays dits en voie de développement afin de bénéficier de produits bons marchés.

Pensons par exemple à ces mines de «terres rares» au Congo, exploitées sans vergogne par des soi-disant «seigneurs de la guerre» qui traitent des enfants en esclaves afin de s’enrichir et nous permettre en occident de disposer de GSM.

Ne soyons pas dupes, ici également le progrès économique est réalisé essentiellement au profit d’une minorité et au préjudice de la multitude. Dans nos pays nous avons heureusement la chance de pouvoir disposer d’une sécurité sociale qui permet aux plus faibles de survivre, mais que seraient-ils sans ce filet de sécurité que certains voudraient détricoter ?

Oui, beaucoup de choses ne vont pas, mais les évolutions ont été progressives et nous nous y sommes habitués sans toujours nous en rendre bien compte. Et à présent cette crise du corona virus met en lumière les conséquences de ces dysfonctionnements et nous fait prendre conscience que dans cette société dominée par le profit, l’Homme n’occupe pas la place centrale qu’il devrait y occuper.

Beaucoup de valeurs et de principes considérés jusqu’à présent comme allant de soi seront à repenser et ces remises en question nous demanderont du courage et bousculeront sans aucun doute nos habitudes et notre confort.

Toutefois la mémoire est courte et l’actualité aussi bien lointaine que récente nous a démontré que l’égoïsme des nations représentait un frein important à tout changement.

Les défis sont importants et les difficultés sont nombreuses, mais des décisions sont nécessaires si nous voulons permettre à nos enfants de vivre, non pas dans un monde meilleur, mais d’une manière acceptable. Il n’est sans doute pas encore trop tard, mais il est grand temps.

Fernand MOXHET Vice-Président

Editeur responsable : Jean-Marie BOUVEROUX, rue Lambert Macours, 25-4340 AWANS – Illustration & photos : freepik.com – rawpixel.com

MAISON LAÏCITÉ DE LA AWANS

Liberté égalité fraternité

Bureau de dépôt : 4340 OTHEE p605005

Joseph BAILLY

Monsieur Joseph BAILLY a été élu Président de la Maison de la Laïcité d’Awans. Il exerce les fonctions que Monsieur Claude DELHALLE a assurées durant de très nombreuses années avec dévouement et sagacité.

EDITO de notre nouveau Président, M. Joseph BAILLY.

Au début le XIème et le début du XIIème siècle, en Andalousie, les trois religions monothéistes-la chrétienne, l’islamisme et le judaïsme vivaient en parfaite harmonie.D’ailleurs, les plus grands philosophes dialoguaient ensemble, en toute liberté, comme les philosophes grecs l’avaient fait avant eux. Cependant, tout a basculé et sans cette mésentente, le cours de l’histoire aurait été assurémentt différent. Depuis le siècle des lumières, le développement et le perfectionnement des découvertes et des techniques n’ont jamais eu un impact aussi direct et aussi important sur les activités quotidiennes. Dans tous les domaines, l’homme a surmonté de nombreuses épreuves et atteint un niveau de civilisation élevé. On peut même dire que nous vivons dans une époque où tout se passse au niveau mondial. De nos jours, il n’existe plus aucune région éloignée au point qu’il ne soit pas possible de l’atteindre en quelques jours, en quelques heures seulement.

Quant à la spiritualité, nous ne pouvons plus parler d’Orient et d’Occident, d’Asie ou d’Europe, autrefois, il s’agissait même d’entités séparées. Internet notamment a aboli les frontières, favorisé les liens et les connaissances des différentes religions. Ainsi ces connaissances et la raison devraient permettre à l’homme contemporain de fraterniser davantage, favorisant parallèlement une augmentation du progrès social.

Mais alors qu’on vient de célébrer les 75 ans de la fin de la deuxième guerre mondiale, les violences morales, verbales, et physiques se multiplient dans notre société envers les plus faibles, les moins forts, ceux qui fuient la guerre et la misère etc… Quant aux dirigeants religieux, responsables de ce chaos, ils dressent les uns contre les autres les hommes, les femmes et même les enfants. Ceux-ci, frères et soeurs humains, au motif qu’ils ne pensent pas comme eux, qu’ils n’ont pas les mêmes règles qu’eux, qu”ils évoquent un dieu différent, se haïssent et s’affrontent cruellement. Par contre, l’obscurantisme et le fanatisme luttent contre l’athéisme et l’agnosticisme.

N’oublions jamais que la diversité enrichit nos civilisations, mais pour cela il faut impérativement se connaître soi-même pour ensuite s’ouvrir aux autres. ne dit-on pas d”ailleurs que l’addition des connaissances et des philosophies construit la sagesse de l’humanité. Pour ces raisons, soyons vigilants, serrons les rangs et appliquons notre devise “Liberté, Fraternité, Egalité”.

Au nom des membres du comité, et du mien, je profite de ce billet pour remercier chaleureusement Monsieur Claude DELHALLE qui pendant de nombreuses années a assuré avec conviction et avec sérieux la présidence de la Maison de la Laïcité d’Awans. J’espère pouvoir suivre dignement dans le même état d’esprit la nouvelle tâche qui m’est confiée.

Joseph BAILLY, Président

Ecologie Durabilité Effondrement?

Allons-nous vers un effondrement de notre société ?

Si on ramène l’âge de la Terre à 46 ans, l’Homme est là depuis 4 heures, la Révolution Industrielle a commencé il y a une minute, et depuis l’Homme, a détruit 50% des forêts.

1 milliard en 1800, 2,5 milliards en 1950, nous sommes maintenant 7.5 milliards.

Selon le GIEC, en 450 millions d’années, la vie sur Terre a failli disparaître lors de 5 extinctions de masse, mais la 6ème extinction de masse est imputable à l’homme. Selon les Climato-sceptiques, les causes sont naturelles. On a déjà connu ça.

La Question : La mer monte, le taux de CO² s’accroît, la température s’élève, les pollutions sont omniprésentes, la biodiversité se réduit, les ressources naturelles s’épuisent. Quid pour demain ?

José Delré

Elections Européennes 2019.

Monsieur Jean Beaufays, Professeur ordinaire en Sciences Politiques à l’Université de Liège a fait un large exposé relatif aux élections européennes du 26 mai 2019 qui peut se résumer comme suit:

Le but, la fonction, la raison d’être des élections européennes sont d’assurer une participation et un contrôle démocratique de l’Union Européenne à travers le mécanisme classique du Parlement Européen.

A l’heure actuelle, le Parlement Européen compte 751 eurodéputés dont potentiellement 73 Britanniques; il est élu au suffrage universel, selon les règles propres à chaque pays membre. Le Parlement Européen joue un rôle primordial dans l’élaboration des normes. La grandes majorité des “lois” qui nous gouvernent sont en réalité européennes et pas nationales. Il joue également un rôle dans le vote des budgets, et dans la désignation des Commissaires.

De quoi s’occupe le Parlement Européen? De tout! Exemples: euro, commerce, emploi, migrations, sécurité, santé, médicaments, alimentation, banques, paix, développement régional, …

L’ensemble est-il plus démocratique? Ni plus ni moins qu’en Belgique. Mais les divagations des politiciens et des médias sur “Bruxelles”, les eurocrates… font un tort considérable à l’existence et au fonctionnement de l’Union Européenne.

L’Assemblée s’est déclarée ravie de la teneur de cet exposé.

LA LAICITE, rempart contre l’intolérance – religieuse et autres – est de plus en plus mise en danger.

L’image contient peut-être : 1 personneCe 15 novembre 2017, nous accueillions Monsieur Roland BRULMANS, Président de la Fédération des maisons de la Laïcité, et Président de la Maison de la Laïcité d’Herstal.  Il passera en revue et approfondira les différents évènements qui jalonnèrent l’histoire de la Laïcité et des enjeux futurs pour un vivre ensemble dans une société tolérante et respectueuse des droits de l’homme.

Monsieur Roland BRULMANS passe également en revue comment la Laïcité est organisée en Belgique et la volonté de plus en plus affirmée d’inscrire la Laïcité dans la Constitution.

L’assemblée a largement débattu sur ce sujet et a félicité le conférencier pour le remarquable travail accompli.